À la télévision pour parler de l'Anjou et de sa cuisine...


J'ai eu la chance d'être invitée sur la plateau de France 5 pour tourner dans l'émission "la Quotidienne, la suite" .

Tout se passe très vite et il faut être réactif !

Récit d'une aventure télévisuelle :

J'ai été contactée par Lorraine, de la production, le vendredi, pour un tournage le jeudi de la semaine d'après. Ce qui ne laisse pas beaucoup de temps pour s'organiser. Mais, amour-propre oblige... on se rend disponible, histoire de ne pas laisser passer une telle chance.

Elle m'explique que j'aurai une antenne d'à peu près 18 minutes et donc de quoi dire. C'est une bonne portion car dans les "Carnets de Julie©" j'ai eu un passage d'antenne équivalent à 5min30 et c'était déjà bien.

J'ai alors proposé de venir avec un ami chef pour répartir les rôles : à moi l'histoire, à lui la cuisine.

François DEPLAGNE est le chef de l'Alchimiste à Saumur, rue de Lorraine. Il est inventif, super qualifié (c'est un ancien de chez Roellinger... à Cancale) et d'un grand cœur. On s'entend très bien et on a déjà travaillé ensemble. Il lui a fallu deux minutes pour accepter la proposition et prendre la décision de fermer son restaurant le jeudi 17 pour raison de tournage à la capitale... On a pu réviser dans la voiture, direction Paris, les studios !

Lorraine m'a alors demandé si je pouvais apporter des choses pour décorer le plateau à la lumière de l'Anjou. Faut pas me lancer ce genre de défi ! ni une, ni deux, j'ai fait un appel au peuple par les réseaux sociaux et tout le monde s'est mobilisé : les Offices de Tourisme, musées, entreprises, amis, bref, l'Anjou était volontaire pour communiquer sur ses savoir-faire.

et voici toute ma récolte :

Et voici la valise pour le départ :

On m'a prêté et donné plein de choses et je me suis dit que c'était un stock de produits angevins qu'il fallait que j'aie sous la main au cas où...

Du côté des choses qui ne se mangent pas, il y avait :

  • mug Saumur

  • porte clé Saumur,

  • écussons Saumur

  • mouchoirs de Cholet, et torchons,

  • le Cadre Noir

  • la Boule de Fort,

  • Terre de Rose

  • les Chemins de la Rose

  • Bioparc de Doué la Fontaine

  • une ardoise

  • un bloc de tufeau

  • le livre de Camille VERHEECKE

  • le calendrier gourmand de Christine TOURNEUX

Arrivés à Paris, nous avons été reçus comme des stars ! café, petits gâteaux, jus d'orange, etc. On nous a donné toutes les directives dans un petit salon super sympa. Puis nous sommes allés en cuisine où une charmante chef était à notre disposition pour préparer quelques étapes de réalisation à faire à l'avance.

J'ai du mimer avec Lorraine tout ce que j'aurai à faire sur le plateau car il s'agit en fait d'un direct différé : c'est à dire qu'il n'y a qu'une seule prise comme en direct mais que la séance est diffusée à un autre moment. Il n'y a ni retouche, ni recadrage, ni reprise... Bref, il vaut mieux ne pas se planter.

Il faut tout prévoir : ce qu'on va dire, faire, poser sur le plateau ; anticiper les échanges, les cadrages, les temps de paroles et tout, et tout !

Ensuite, nous sommes allés en salle de maquillage où on nous a confié à une professionnelle et un coiffeur. C'est le moment détente trop bizarre car on n'a pas l'habitude de se faire chouchouter comme ça. Et François forcément n'a pas l'habitude du maquillage.

Pause pipi, et hop, c'est parti !

C'est super impressionnant car il y a beaucoup de techniciens et ça ne rigole pas !

L'envers du décor, c'est au moins 25 personnes : des journalistes, des techniciens vidéo, son, images, un rédacteur en chef et des assistants, une maquilleuse et un coiffeur, une cuisinière, des assistants, les animateurs et sans doute des gens que je n'ai pas vus. Tout cela pour une émission qui dure en tout presque 2 heures, 5 jours par semaine. Elles sont toutes tournées en direct, sauf celle du vendredi, ce qui permet à tout ce monde de préparer la semaine suivante.

J'aurais adoré pourvoir visiter et questionner tous ces professionnels : c'est tellement un monde loin du nôtre !

Tous étaient très préoccupés, voire stressés mais charmants et disponibles. Quel professionnalisme. Bravo à toute l'équipe !

J'ai bien sympathisé avec Farida, l'animatrice cuisinière, car nous avons bien sûr parlé cuisine. Pendant la séance de maquillage, on a échangé nos points de vue et conclu qu'il fallait qu'on se revoie. Génial ! Je lui ai confié mon livre et 4 moules avec l'espoir qu'elle refera du Crêmet d'Anjou.

Le tournage s'est passé très vite. Il fallait faire attention à tout ce qu'on disait, rester vigilants pour ne jamais avoir le regard dans le vide, ne pas se couper la parole et ne pas citer de marques... C'est là que ça se complique !

Je crois qu'ils ont tous apprécié nos petits plats et nos spécialités angevines. On avait apporté :

  • rillauds (boucherie THIBAULT à Longué)

  • fouées (Croquinou, Thomas AVIGNON au Puy Notre Dame)

  • champignons de Paris (Jacky ROULLEAU, Le Puy Notre Dame)

  • salades variées de jeunes pousses (Un cheval, un champ, famille HERMANS, Le Puy Notre Dame)

  • Cointreau et Cointreau Cuisine spray, Angers

  • pastilles GIFFARD, Angers,

  • triple sec et sirops Combier, Saumur,

  • champignons déshydratés, (musée du champignon)

  • Coeur angevin©, Nicolas LECLERQ

  • Quernons d'ardoise, (la Petite Marquise, Angers)

  • chocolats muscadines maison BARTHELAIX, Angers

  • confitures les Délices de Flo (Florence TESSIER, Le Puy Notre Dame)

  • thés LAGOSTA (Laurent MAUPOINT)

  • Crémant de Loire Tête en l'Air (Manoir de la Tête Rouge, Guillaume REYNOUARD, Le Puy Notre Dame)

  • meringues champignons, La Duchesse Anne, Saumur

  • huile la Vernoilaise, Vernoil

  • huile la Tourangelle, Allones

Farida a dit que les Crêmets d'Anjou, c'était une tuerie !!!

Bref, j'ai passé un très bon moment et François aussi. On est rentrés dans la foulée en chantant des chansons dans la voiture. On a fait une pause à mi chemin pour goûter le "Coeur angevin" que nous avait offert Nicolas LECLERQ, pâtissier à Angers. Je vous dirai dans un autre article ce que nous en avons pensé.

Puis nous avons patienté jusqu'à aujourd'hui pour voir la chose à la télévision. Enfin moi, car François travaillait ce midi dans son restaurant. J'étais avec mon mari et mon plus jeune fils Martin, un peu tendue car c'était l'heure de vérité. Tout le monde a été content de moi ! et même les copains de mon fils ont regardé l'émission ; du coup, il était tout fier.

J'attends le verdict de François.

voici le lien pour regarder l'émission :

MERCI À TOUS LES ANGEVINS QUI ONT SUIVI L'ÉVÉNEMENT ! à la presse qui a relayé l'info : le Kiosque à Saumur et le Courrier de l'Ouest.

http://www.saumur-kiosque.com/infos_article.php?id_actu=34011

vive l'Anjou !

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Copyright 2023 Sophie Reynouard David-Auvray Crêmet d'Anjou® tous droits réservés

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon

Qui suis-je ?

Je m'appelle Sophie REYNOUARD DAVID-AUVRAY, ancienne parisienne désormais angevine, enseignante, passionnée... je suis consultante en relation d'aide, coach pour particuliers et organisations.

lecartablesurlezinc@gmail.com

pour me rejoindre

298 rue d'Argenton - Doué la Fontaine - 49700 DOUÉ EN ANJOU - FRANCE - ANJOU

Une gestion comptable d'entreprise à domicile, au bureau, seul ou partagée, en ligne pour un outil simple et pratique

Please reload